Jean-François Daignault

Chant

Après des études en hautbois et en théâtre, Jean-François Daignault obtient à l’université McGill un baccalauréat avec honneurs en interprétation et littérature de la musique ancienne, haute distinction en chant.

Monsieur Daignault se spécialise depuis plusieurs années en musique ancienne, avec quelques incursions dans le monde de la musique contemporaine. Il a travaillé en Amérique du Nord et en Europe avec des ensembles dont le Studio de Musique Ancienne de Montréal, le chœur de l’Opéra de Montréal, la Chapelle de Montréal et Chants Libres, et avec des chefs tels que Hervé Niquet, Yannick Nézet-Séguin et John Rutter.

Il a chanté le célèbre solo du « cygne rôti » dans Carmina burana de Carl Orff plus d’une vingtaine de fois, entre autre au Festival de Lanaudière et à la Maison Symphonique de Montréal.

Il est co-fondateur de l’Ensemble ALKEMIA, trio vocal qui explore le répertoire a cappella du dernier millénaire. Il chante et joue des instruments à vent au sein de l’Ensemble séfarade et méditerranéen, récipiendaire d’un prix Opus pour leur premier album.

Parallèlement, Monsieur Daignault compose et arrange depuis l’âge de 15 ans de façon largement autodidacte. Plusieurs de ses œuvres ont été publiées et celles-ci sont régulièrement interprétées par des ensembles locaux. Il a signé quelques mises en scène lyriques, entre autre au Capitole de Toulouse et à l’opéra national de Varsovie. Il se plaît également à explorer les scènes de l’underground artistique montréalais où il a monté au fil des ans plusieurs numéros alliant fantaisie, transformisme et art lyrique. Il enseigne le chant et la formation auditive en privé depuis plus de 25 ans.