Monique Pagé

Chant - Soprano

L’une des très belles voix de la scène lyrique canadienne actuelle, le soprano québécois Monique Pagé est une artiste que l’on apprécie autant pour ses rôles à l’opéra, que pour la musicalité raffinée qu’elle révèle en récital et au concert.

À l’opéra, elle s’est distinguée dans plusieurs rôles importants du répertoire, dont Violetta (La Traviata), Mimì (La Bohème), Marguerite (Faust), La Contessa, (Le Nozze di Figaro) , Alcina (Alcina), Donna Elvira (Don Giovanni), Susanna (Le Nozze di Figaro), Micaëla (Carmen), Susanna (Il Segreto di Susanna), Elle (La Voix Humaine) sur les scènes de l’Opéra de Montréal, l’Opéra de Québec, Opera Lyra Ottawa, Calgary Opera, Vancouver Opera, Manitoba Opera, Opera Saskatchewan, Edmonton Opera, ainsi qu’en tournée avec l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal. Mme Pagé a fait ses débuts en France à l’Opéra de Nancy et Lorraine, s’est fait entendre en récital à Moscou dans le cadre des Journées du Québec, ainsi qu’au Liban, en Syrie, et en Turquie.

Cultivant avec un égal plaisir son intérêt pour des genres musicaux diversifiés, Monique Pagé se produit régulièrement avec des ensembles reconnus, tels Le Studio de Musique Ancienne de Montréal, Les Violons du Roy, l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Symphonique de Québec, I Musici, Appassionata, McGill Chamber Orchestra, la Société de musique de Chambre de Québec, la Sinfonia, l’Orchestre Symphonique de Sherbrooke, et sur les ondes de Radio-Canada/CBC.

Monique a paru dans plusieurs productions cinématographiques, dont : Puccini, ou la fin de la voix, diffusé sur ARTV, film-documentaire dans lequel elle prête sa voix aux héroïnes légendaires des opéras de Puccini, dans Opera Stories et Opera Easy, deux séries dramatiques diffusées sur Bravo et ARTV, et mettant en scène de grands airs du répertoire lyrique italien.

En mars 2008, elle chantait dans le cadre des Fêtes du 400ème de Québec dans la magistrale Symphonie «des Mille» (8ème) de Mahler avec l’Orchestre Symphonique de Québec. À l’été 2009, on l’a entendue au festival de musique de chambre de Ste-Pétronille, à l’Île d’Orléans, et au Festival de Lachine, dans des oeuvres de Schubert, Lachner, et Ravel, dont les Chansons Madécasses et le Pâtre sur le Rocher.

Tout récemment, elle donnait un récital à Paris à la prestigieuse Salle Cortot, avec le pianiste Martin Dubé; plusieurs autres prestations sont déjà prévues en France pour la saison 2010-2011.

Monique Pagé est récipiendaire de nombreux prix, dont le Prix Raoul-Jobin, le Prix John-Newmark, le Prix Diana-Soviero, le Prix Joseph-Rouleau (Prix des Jeunesses Musicales du Canada) et le Prix de scène du Gala d’Excellence des Arts et de la Culture du Québec. Elle est professeure de chant classique au Cégep Marie-Victorin depuis septembre 2006.