Raymond Dessaints

Fondateur

Premier Prix du Conservatoire de musique de Québec, Raymond Dessaints poursuit ses études à Paris avec René Benedetti et Pierre Pasquier ainsi qu’à Rome avec Remy Principe.

D’abord membre de l'Orchestre Symphonique de Montréal, Raymond Dessaints se consacre ensuite à la direction d'orchestre et à l'enseignement au Conservatoire de musique du Québec. Sa maîtrise du violon et ses connaissances techniques, musicales, artistiques et pédagogiques lui confèrent une renommée incontestable.

Tout au long de sa carrière, Raymond Dessaints aura formé, voire même inspiré, deux générations d’interprètes dont la majorité sont des premiers prix de violon du Conservatoire. Parmi ses élèves, certains évoluent aujourd’hui avec des ensembles majeurs tels les orchestres symphoniques de Montréal, Bolzano, de Londres et de Lausanne et plusieurs sont devenus membres des ensembles tels que : Les Violons du Roy, le Quatuor Claudel, l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières (violon solo), l’Orchestre symphonique de Laval (violon solo), l’Orchestre symphonique de Sherbrooke (violon solo), Les Jeunes Virtuoses (violon solo), pour ne nommer que ceux-ci. D’autres, comme Angèle Dubeau, se sont taillés une place très enviable comme récitalistes.

Professeur de violon de grande réputation, on l’invite à participer comme membre du jury de concours internationaux tels Munich, Paganini, Rodolfo Lipzer (Italie) et Georges Enescu (Roumanie).

En 1985, Raymond Dessaints fondait le Camp musical des Laurentides et l’Ensemble Amati, orchestre à cordes reconnu comptant une quinzaine de musiciens dont la majorité sont des Premiers Prix de Conservatoire. Il fut chef attitré au concours National de Radio-Canada pendant plusieurs années et a également dirigé de nombreux orchestres à travers le pays.